« Nous sommes ici pour vous rappeler que Gaza continue de souffrir d’une catastrophe qui est de loin plus sévère et plus grave que 51 jours de guerre ». Vidéo du Comité populaire contre le siège, présentée par Shaima Ziara, étudiante à l’Université islamique de Gaza.