Décidement, la caricature est redevenue à la mode et est le moyen de communication choc des années post-2000.

Un collectif de dessinateurs israéliens a récemment monté une association visant à railler la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) en montrant une autre image d’Israël.

Asaf Finkelstein, un des fondateurs du projet, a pris la décision de lancer la page Facebook après que l’Union nationale des étudiants de Grande-Bretagne a décidé le mois dernier de rejoindre le mouvement anti-israélien.

Après consultation avec son co-fondateur, le dessinateur Uri Fink, l’illustrateur Shay Charka et l’expert en relations publiques, Yossi Klar, Finkelstein et Fink ont créé The Israeli Cartoon Project (TICP).

« Nous sentions comme un énorme échec de la communication nationale (Hasbara en hébreu, NDLR) et en avons conclu qu’il y avait cependant encore une chose qui n’avait pas été essayée: la caricature. Nous avons donc décidé +d’expliquer Israël+ aux travers de dessins », a expliqué Finkelstein à Ynet.

Nombre de dessinateurs les plus réputés d’Israël ont déjà prêté main forte au projet.

« La règle la plus importante: pas de politique interne, pas de gauche ni de droite, pas de religion (…) il nous faut atteindre le noyau BDS et rééquilibrer l’image afin d’expliquer que toutes les vérités ne sont pas absolues« , a encore dit Asaf Finkelstein.

Source: http://www.i24news.tv