Broderies palestiniennes

Création de broderies palestiniennes à Gaza

Fabriquer des broderies artisanales à Gaza pour participer au financement d’un Centre Culturel pour Enfants à Gaza.

Qui gère ce projet

Assia Kilani est la référente du projet de vente de broderies palestiniennes. Assia est la directrice du Centre Culturel pour Enfants à Beit-Lahia, un petit village au nord de la bande de Gaza qui accueille pus d’une centaine d’enfants pour les aider dans leurs devoirs scolaires, les instruire et également leur offrir une aide psychologique.

 

En plus d’Assia, ce projet est suivi par sa soeur Nabila résident aussi à Gaza ainsi que 2 français Vincent et Habib.

Où vont les fonds

Les bénéfices servent à financer une partie des dépenses et charges du Centre pour Enfants. Aujourd’hui 5 professeurs sont salariés du Centre ainsi qu’une femme de ménage, 6 femmes courageuses. Malheureusement, de par son statut privé, le Centre ne bénéficie pas de financement de l’état. Les frais d’inscriptions étant faibles, le Centre a du mal a survivre et sa situation n’est pas pérenne. Pourtant, malgré de nombreuses difficultés financières et des bombardements israéliens, le Centre est toujours debout. Le Centre remercie les associations et les différentes personnes qui ont fait un don au Centre. Afin de diversifier ses revenus, Assia a eu l’idée de fabriquer des broderies et de les vendre.

Un site a été crée pour vendre les broderies dans le monde entier : figaza.com

Les produits qui réussissent à passer la frontière et le blocus, arrivent en France et sont récupérés par Vincent qui se charge de les vendre en France ou plus loin.

Pourquoi demander de l’argent

L’argent des dons servira surtout et principalement à acheter les différents tissus pour créer les produits. Une petite part sert à l’acheminement des articles vers l’Egypte.

Contact

Page facebook : https://www.facebook.com/figazadotcom