Journal de bord n°32
PARIS-GAZA
Le 18 décembre 2012

Enfin LE CAIRE ! Nous voilà sur le continent africain, la dernière frontière de ce long périple avant Gaza. Je viens d’arriver d’Athènes par avion à 18 heures, il fait déjà nuit…et 22 degrés !

Pas de soucis en douane. Les égyptiens sont courtois et accueillant. Excepté qu’à Athènes on m’a confisqué mon couteau de cuisine et deux couteaux à bout rond pour des questions de sécurité… mais les hôtesses de l’air en ont distribué un, bien plus pointu que les miens, à tous le monde avec le plateau repas…

Le Caire est calme, ou plutôt aussi agité que depuis mille ans ! Comme si cette mégapole ne pouvait être dérangée par une révolution. Qu’est-ce qu’un bouillonnement dans un magma ?

C’est une ville de bouchons, de klaxons et de pollution… plus de 2 millions de voitures pour 14 millions d’habitants. Le pays compte 80 millions d’habitants. Je n’en ai pas vu grand chose, il fait nuit, je raconterai le Caire demain.

Et mon ami et frère François-Habib a confirmé son arrivée au Caire ce jeudi 20 en fin de journée. Nous essaierons d’entrer à Gaza le lendemain.